Meyrem Almaci © Belga

Meyrem Almaci réclame un gouvernement ambitieux

La présidente de Groen Meyrem Almaci a appelé samedi les partis à mettre fin au pourrissement de la situation et à former un gouvernement fédéral, lors d’une réception de Nouvel An. D’après elle, le prochain gouvernement doit être ambitieux sur le plan climatique et social.

Les traditionnels voeux du Nouvel An des partis sont dominés par la formation du gouvernement fédéral en ce début d’année. Sept mois après les élections, la présidente de Groen Meyrem Almaci a à son tour lancé un message aux autres formations politiques. « Formez un gouvernement », a-t-elle déclaré. « Ca suffit. Rien ne peut fonctionner si vous ne voulez pas que ça fonctionne. Vous ne pouvez pas construire une maison si votre principal instrument est pourri. »

La présidente du parti écologiste n’a pas mentionné de nom mais a souligné l’absence d’une majorité pour scinder le pays. « Il y a une majorité pour le faire fonctionner ensemble », a-t-elle poursuivi. « Notre politique est en proie à la mauvaise volonté et au sensationnalisme. Et les gens le savent. »

Meyrem Almaci s’est par ailleurs réjouie du Green Deal de la Commission européenne mais a ajouté que la Belgique est en retard. « Chaque jour, sans gouvernement volontariste, progressiste et vert, nous accusons un retard supplémentaire. »

Groen plaide entre autres pour des investissements dans les transports publics et les énergies renouvelables, une Belgique climatiquement neutre en 2050, une pension minimum à 1.500 euros ainsi qu’un meilleur équilibre entre travail et vie privée.

Sa présidente a par ailleurs critiqué la politique du gouvernement flamand de Jan Jambon, notamment les économies dans la culture. « Les gens aspirent à davantage de soins, de sécurité et de soutien, mais tout ce qu’ils reçoivent, c’est de la défiance et de l’égoïsme. »

Partner Content