© Belga

Maingain demande l’arrêt des négociations avec De Wever

Le président des FDF, Olivier Maingain, a demandé mardi la fin des négociations avec le président de la N-VA, Bart De Wever, et « la logique destructrice de son jeu infernal où il est toujours gagnant ».

Cette logique n’a fait qu’amener les francophones autour de la table à faire des concessions comme jamais auparavant, a-t-il dit.

Selon lui, les francophones n’ont jamais été aussi loin dans les concessions quant à l’amplitude des transferts de compétences, ni dans la « révolution copernicienne de la loi de financement ». « Il faut peut-être apprendre à M. De Wever à ne plus être gagnant », a ajouté le président des FDF.

A la suite des déclarations du président de la N-VA, Bart De Wever, au magazine allemand « Der Spiegel », Olivier Maingain avait demandé lundi au PS, au CDH et à ECOLO de clarifier leurs positions et de reconnaître que la négociation institutionnelle se poursuit sans répondre aux attentes des citoyens.

Au cours d’une conférence de presse, M. Maingain a ajouté que la situation économique et financière dictait d’avoir rapidement un gouvernement pour y faire face. « Si on ne le fait pas, on se mettra la tête sur le billot pour 20 à 30 ans », afin de réduire la dette, a-t-il commenté.

Le Vif.be, avec Belga

Vous avez repéré une erreur ou disposez de plus d’infos? Signalez-le ici

Partner Content