UCM Bruxelles. © Google

L’UCM boude le centre wallon pour l’égalité entre hommes et femmes

Laurence Van Ruymbeke
Laurence Van Ruymbeke Journaliste au Vif/L'Express

A côté de l’Institut (fédéral) pour l’égalité des femmes et des hommes, la région wallonne dispose à son tour du  » Centre wallon pour l’égalité entre hommes et femmes « .

Ce dernier est composé de 12 membres effectifs -et autant de suppléants- proposés par les organisations représentatives des employeurs et des travailleurs ainsi que de 13 membres effectifs -et autant de suppléants- désignés par le Gouvernement sur base de propositions faites par des associations actives dans le domaine de l’égalité entre hommes et femmes.

Force est de constater que la Fédération nationale des Unions de Classes moyennes (FNUCM), malgré plusieurs rappels, n’a toujours pas proposé de nom pour pourvoir au remplacement Christophe Wambersie (ce dernier ayant été licencié par l’UCM en mai 2013). Quand on sait à quel point l’UCM se bat pourtant pour promouvoir l’entreprenariat au féminin, ce peu d’entrain à trouver un successeur à l’ex homme fort de l’UCM interpelle sur l’intérêt -et la valeur ajoutée- de cet organisme public…

Partner Content