L’incendie du pylône de Veltem-Beisem est volontaire, selon le parquet de Louvain

(Belga) L’incendie qui a affecté le pylône émetteur de Veltem-Beisem (Herent) dans le Brabant flamand dimanche matin, serait un acte volontaire, indiquent la RTBF et le parquet de Louvain. La police locale de la zone de Herent-Kortenberg avait affirmé dimanche qu’il n’était « pas question d’un acte de malveillance. » Un constat démenti par l’enquête effectuée lundi après-midi, selon la porte-parole du parquet Sarah Callewaert.

Alors qu’un pylône émetteur de la RTBF a été endommagé dimanche matin par un incendie à Wavre, un autre pylône émetteur a été affecté par le feu le même jour à Veltem-Beisem (Herent) dans le Brabant flamand. Les émissions radio de la VRT ont été perturbées. La police a été envoyée sur place. « On a constaté qu’il y avait un court-circuit souterrain qui a provoqué un feu couvant. Une équipe technique a immédiatement commencé les réparations. Par conséquent, il n’est pas question d’un acte de malveillance. Le fait que cet incident coïncide avec l’incendie d’un pylône à Wavre est simplement une coïncidence », avait alors indiqué le chef de corps de la police locale, Walter Endels. Un expert en incendie a été désigné par le parquet. Ce dernier a découvert lundi après-midi des traces d’un incendie criminel. Une équipe du laboratoire médico-légal poursuit les recherches mardi. La suite de l’enquête a été confiée à la police locale de Herent-Kortenberg. (Belga)

Vous avez repéré une erreur ou disposez de plus d’infos? Signalez-le ici

Partner Content