Opinion

Carte blanche

Lettre ouverte d’un ancien SDF à la Ville de Liège: « En Finlande, ils ont bien réussi à avoir moins de sans-abris » (carte blanche)

Benoit a vécu dans la rue. Il en est sorti. Mais, le 14 février, il a décidé d’y retourner. Volontairement, temporairement. Pour comprendre. Et raconter la situation des personnes qui y vivent toujours. Il appelle les autorités liégeoises à intervenir, en mettant des terrains à disposition.

Pour ceux qui ne me connaissent pas, je suis un ancien SDF. Avec un autre ancien SDF, Michel, nous avons créé l’asbl Benoit et Michel. On se bat avec très peu de moyen pour essayer d’aider des personnes.

Depuis des années, on essaie que les sans chez soi sortent de cette merde de rue, mais j’ai l’impression de ne pas être écouté. Pourtant, quand on fait nos maraudes, que cela soit sur Liège ou sur une autre commune, on écoute ces personnes et leurs témoignages sont émouvants et tristes à écouter.

Alors, depuis le lundi 14 février, je suis retourné à la rue comme SDF et je peux vous jurer que c’est de pire en pire comme situation. On s’est fait agresser lundi vers 5h15 par d’autres personnes, puis vers 8h00, deux policières sont venues gentiment, on était dans le sous-sol de la gare, en disant de quitter les lieux et 10 minutes après, c’était au tour de 3 personnes de Securail. Le soir où je dormais, si on peut dire, on m’a volé mes couvertures. Le mardi 15, on a eu droit à une descente de police vers 11h00 avec contrôle de papier pour quitter les parking.

Après cette expérience de 3 jours, en me remettant à leur place, je me dis que je ne saurais plus, c’est vraiment dégradant comme situation. Je tiens a signaler qu’on a pris cette décision suite à une maraude où ils étaient 67 personnes dans les parking de la gare et l’ambiance était vraiment tendue.

Le mardi 15 février, il y avait une réunion [à Liège] du Plan Grand Froid avec plusieurs personnes, et nous, on n’a pas été invités. Ce que je trouve dommage car on est sur le terrain aussi. On n’a peut-être pas les diplômes requis mais on connaît très bien cette situation-là. On l’a vécue.

Alors oui, la ville reconnaît cette situation-là. Oui, ils savent que ces personnes dorment dans la gare et oui, ils trouvent qu’ils y en a de plus en plus dans les rue la journée. Je suis d’accord, certains sont agressifs. La toxicomanie et les boissons sont présentes. Mais rendez-vous compte de leur vie. Dormir sur du béton. On leur vole leurs affaires, on les tape et on les viole. C’est la dure réalité de cette putain de vie de rue !

Par ce courrier, je ne veux pas critiquer la Ville car il y a des choses positives. Mais ce qu’on veut, c’est ne plus voir des êtres humains traités comme cela.

En Finlande, ils ont bien réussi à avoir moins de SDF et ils ont su épargner des millions grâce aux soins de santé économisés.

Ici, on vous demande d’être écoutés. Même si l’on sait qu’ avec les inondations et la crise Covid, les caisses sont vides …

On ne veut plus voir ces êtres humains être traités pire que des chiens ! On vous demande simplement de l’aide pour nous trouver une très belle salle de concert [pour organiser une levée de fonds], car on a des amis chanteurs qui veulent bien venir chanter gratuitement. On a besoin de fonds pour trouver des terrains et pouvoir y installer dignement des modules habitables avec tout le confort et, bien sûr, le suivi social. L’urgence est de pouvoir les y accueillir aussi le jour, pour que les dealers ne tombent pas dessus. Vous connaissez la suite …

Eux ont besoin de notre aide, et nous de la vôtre. On ne veut surtout pas de jugement envers les personnes de la rue ni envers le monde politique. Mais on veut du concret. Pas demain. Maintenant.

Certains hommes politiques m’ont dit que j’étais casse-couille. Oui, je le reconnais. Mais voir les personnes comme ça, non on ne le supporte plus et on a décidé de faire bouger les choses car la situation est très URGENTE.

Tout en vous respectant, Monsieur et Mesdames les politiciens, j’espère avoir de vos nouvelles.

Merci,

Benoit et Michel

Vous avez repéré une erreur ou disposez de plus d’infos? Signalez-le ici

Partner Content