Un incendie à Asse © Belga

Les primes d’assurance incendie flambent

Le Vif

Les primes d’assurance incendie grimpent en raison de la hausse des prix des matériaux de construction et de l’augmentation des catastrophes naturelles, peut-on lire dans les journaux Mediahuis.

Le montant des primes d’assurance incendie est lié à l’indice ABEX. Cet indice suit l’évolution des coûts de construction d’une habitation et est calculé sur la base des salaires des ouvriers du bâtiment et des prix des matériaux. Ces derniers temps, le coût de la construction a fortement augmenté en raison de la crise sanitaire et de la guerre en Ukraine, ce qui se reflète dans l’indice.
Selon les derniers calculs, l’indice ABEX a bondi de près de 9 % par rapport à la même période l’année dernière.

« Normalement, les primes augmentent moins que l’indice », explique Peter Wiels porte-parole d’Assuralia, l’union professionnelle des entreprises d’assurances. « Le montant dépend de ce qui reste dans la police d’assurance habitation. » En plus de l’augmentation de l’indice ABEX s’ajoute le fait que certains assureurs ont augmenté leurs tarifs.

« C’est lié aux catastrophes naturelles de ces dernières années », poursuit M. Wiels. « Il y a eu beaucoup plus de sinistres. Or les compagnies d’assurances doivent garder l’équilibre, cela reste des entreprises commerciales. »

Partner Content