Les Pays-Bas expulsent 17 Russes accusés d’espionnage

(Belga) Les Pays-Bas vont expulser 17 officiers de renseignement russes qui s’adonnaient « secrètement » à des activités d’espionnage, a annoncé mardi le ministère des Affaires étrangères néerlandais.

« Aujourd’hui (mardi), l’ambassadeur de Russie a été convoqué au ministère des Affaires étrangères. L’ambassadeur a été informé que les Pays-Bas expulsent 17 officiers de renseignement russes des Pays-Bas », a déclaré le ministère dans un communiqué. La Haye a pris cette décision sur la base d’informations des services de renseignement néerlandais selon lesquelles les personnes concernées, « accréditées en tant que diplomates auprès des représentations russes aux Pays-Bas, sont secrètement actives en tant qu’officiers de renseignement », a poursuivi le ministère. Le gouvernement a décidé d’expulser ces personnes « en raison de la menace pour la sécurité nationale posée par ce groupe », et « l’attitude actuelle de la Russie au sens large rend la présence de ces officiers du renseignement indésirable », a-t-il ajouté. L’expulsion est une mesure prise dans le cadre de la sécurité nationale, a précisé le ministère. « L’expérience montre que la Russie ne laisse pas ce genre de mesures sans réponse », a déclaré le ministre néerlandais des Affaires étrangères, cité dans le communiqué. « Nous ne pouvons pas spéculer à ce sujet, mais le ministère des Affaires étrangères est préparé à divers scénarios qui pourraient survenir dans un avenir proche », a-t-il ajouté. Après le départ de ces 17 personnes, il restera 58 diplomates russes aux Pays-Bas, selon l’agence de presse néerlandaise ANP. D’autres pays, tels que les États-Unis, la Pologne et les pays baltes ont déjà annoncé avoir expulsé des agents de renseignement russes, a précisé La Haye. (Belga)

Vous avez repéré une erreur ou disposez de plus d’infos? Signalez-le ici

Partner Content