François Desquesnes veut étendre l'action du bien-manger wallon. © AURORE BELOT/belgaimage

Les objectifs fixés par le gouvernement wallon « sont loin d’être atteints », selon Les Engagés

Le Vif

« Le gouvernement wallon, c’est un peu comme un paresseux sur sa branche. Il va dans la bonne direction mais c’est extrêmement lent alors que l’urgence est là! » La comparaison qui prête à sourire est de François Desquesnes, le chef de groupe des Engagés au parlement wallon. Deux jours avant le discours d’Elio Di Rupo sur l’État de la Wallonie, le parti d’opposition a dressé un bilan en demi-teinte de l’action de l’exécutif régional.

Depuis la mise en place du gouvernement wallon en septembre 2019, de nombreuses promesses ont été égrenées, certaines ont été réitérées à de multiples reprises mais sans jamais être concrétisées, estiment ainsi Les Engagés. Conséquence directe: les objectifs fixés en début de législature, en matière de réduction de la pauvreté, de taux d’emploi et de climat, « sont loin d’être atteints », ajoutent-ils.

« L’exécutif s’était engagé à réduire drastiquement la pauvreté et à offrir à chaque Wallon une vie décente. Or, le taux de précarité continue à croître et le plan régional de sortie de la pauvreté, adopté à la fin de l’année passée, ne comporte aucun objectif chiffré », pointe François Desquesnes.

Quant au taux d’emploi, s’il s’améliore légèrement, avec une hausse de 1,1% en deux ans, « il reste en dessous des objectifs de la déclaration de politique régionale qui visait une augmentation de 5% en cinq ans », poursuit-il.

Et le constat est identique pour la lutte contre le réchauffement climatique, alors que la Wallonie veut atteindre une réduction de 55% de ses émissions de gaz à effet de serre d’ici 2030 et la neutralité carbone d’ici 2050. « Or, les mesures relatives au climat sont sans cesse repoussées et il n’y a aucun mode d’emploi expliquant comment atteindre ces objectifs, d’autant que les choix budgétaires ont déjà été posés, ce qui réduit à peau de chagrin la marge de manœuvre budgétaire », souligne encore le chef de groupe des Engagés.

Partner Content