© iStock

Les mauvaises conditions météos de février ont entraîné l’annulation de 4.116 trains

Le Vif

Au total, 4.116 trains ont été partiellement ou totalement annulés sur le réseau ferroviaire belge au cours du mois de février, ressort-il des chiffres publiés jeudi par le gestionnaire du réseau Infrabel. Cela représente environ 3,9% de l’ensemble des trains ayant circulé durant le mois. Le pic des perturbations est lié à la tempête Eunice qui a traversé notre pays le 18 février.

Lors de l’arrivée d’Eunice, Infrabel avait pris la décision de suspendre le trafic ferroviaire en Flandre orientale et occidentale ainsi que dans une partie de la province d’Anvers. Au cours de la journée du 18 février, 1.492 trains ont été partiellement ou totalement annulés, et plus de 24.000 minutes de retard ont été comptabilisées sur le réseau belge.

Le 8 février, des « conditions météorologiques exceptionnelles » avaient, elles aussi, entraîné l’annulation de 600 trains.

Il est assez rare de totaliser plus de 4.000 annulations de trains au cours d’un seul mois en Belgique. Ce record a toutefois été dépassé en juillet 2021, lorsque 4.786 trains avaient dû être annulés en raison du mauvais temps. A titre de comparaison, 2.650 trains ont été annulés en janvier.

La ponctualité globale du trafic ferroviaire intérieur était de 91,1% en février, contre 91,0% en février 2021. Un train est considéré comme ponctuel lorsqu’il arrive à l’heure ou compte moins de six minutes de retard à son arrivée à Bruxelles ou au terminus.

Partner Content