© belga

Les indemnités vélos versées en 2020 sont en augmentation, mais les montants baissent

Le Vif

Près de 600.000 salariés ont bénéficié d’une indemnité vélo en 2020, un chiffre en augmentation, ressort-il des statistiques du Service public fédéral Finances. Mais les montants versés accusent une légère baisse.

Actuellement, il n’existe pas d’obligation générale d’octroyer une indemnité vélo à l’ensemble des travailleurs qui utilisent leur vélo pour se rendre au travail. Cependant, de nombreux secteurs ont conclu une convention collective de travail prévoyant d’accorder cette indemnité. L’employeur peut inclure l’indemnité vélo comme une dépense professionnelle déductible à 100 % dans la limite d’un certain montant par kilomètre parcouru (0,25 euro en 2022, 0,24 euro en 2021), ce qui constitue un avantage fiscal certain. Et pour le salarié, l’indemnité s’apparente à un revenu non taxé.

   En 2016, l’ensemble des indemnités vélos versées – un peu plus de 400.000 au total – représentait la manne de 100,7 millions d’euros. En 2020, 593.810 personnes avaient perçu une indemnité contre 572.047 personnes pour l’exercice comptable 2019. Au total, les employés avaient versé 159 millions d’euros pour couvrir ces dépenses en 2020, contre 163,9 millions d’euros en 2019, soit un montant en légère baisse.

   De manière générale, on peut clairement constater que le nombre d’indemnités vélos est en hausse : de plus en plus de personnes décident d’enfourcher leur deux-roues pour se rendre au travail. C’est une tendance qui s’est développée pendant la crise sanitaire… Au départ l’usage du vélo était plutôt réservé à des fins récréatives mais, ensuite, la pratique du vélo s’est élargie notamment aux trajets domicile-travail.

   Mais alors pourquoi ce fléchissement du montant des indemnités? Tout simplement parce que les employés ont parcouru moins de kilomètres au cours de l’année 2020, en raison des confinements successifs et du travail à domicile, explique le SPF Finances.

   Aujourd’hui, de plus en plus de commissions paritaires rendent l’indemnité vélo obligatoire, relève Fietsersbond (association de cyclistes), mais avec des limites quotidiennes. Ainsi la commission paritaire auxiliaire des employés (la CP 200) octroyait par exemple une indemnité vélo de 10 cents par kilomètre depuis le 1er juillet 2020. Le montant de cette indemnité a doublé depuis le 1er juillet 2022 et s’élève désormais à 0,20 euro par kilomètre parcouru. Cette commission paritaire, la plus grande en Belgique, limite cependant l’intervention à 8 euros (depuis le 1/07) par jour de travail.

Partner Content