Vidéo | Belgique

L’énigme du double meurtre de Béziers

6 octobre 2005, à Béziers. En début d’après-midi, Rachid Mansouri, un jeune homme de 25 ans, vient rendre visite à son fils, Saphir, 3 ans, et à son ex-compagne Marjolaine Lalande, 21 ans, comme il le fait quotidiennement. Seulement ce jour-là, en ouvrant la porte, c’est à une scène d’horreur que l’homme va être confronté. Marjolaine Lalande a été étouffée avec une couverture polaire, Saphir étranglé avec le cordon électrique d’une lampe de chevet. Dès les premières heures, la police va s’intéresser à Rachid Mansouri lui-même. Car l’homme a un passé judiciaire. Il a déjà été condamné à de la prison ferme et sa compagne s’était récemment plainte des violences répétées dont elle faisait l’objet de la part de son ex-compagnon. Pourtant, très vite, les enquêteurs vont le mettre hors de cause. Car un autre suspect va faire son apparition. Un certain Mohamed Chaïb, 17 ans, qui fréquentait la victime depuis quelques jours. Interrogé, le jeune homme se montre confus dans son emploi du temps le soir du meurtre. Et cho

Vous avez repéré une erreur ou disposez de plus d’infos? Signalez-le ici