Le Vlaamse Volksbeweging dénonce le déficit démocratique du système électoral belge

(Belga) Le mouvement nationaliste flamand Vlaamse Volksbeweging (VVB) a organisé jeudi, aux abords du Parlement fédéral, une action visant à dénoncer le système électoral qui, selon lui, souffre d’un déficit démocratique et désavantage les Flamands. Il estime en effet que selon le principe « un homme, une voix », chaque voix devrait avoir le même poids électoral mais que ce n’est pas le cas en Belgique.

« Le principe « un homme, une voix » était le slogan de bon nombre de mouvements de lutte pour l’indépendance et de décolonisation. Chaque personne a logiquement droit à une voix et chaque voix doit avoir le même poids électoral. Or ce n’est pas le cas en Belgique », a indiqué Bart De Valck, président du Vlaamse Volksbeweging (VVB). « Un coup d’oeil rapide sur les résultats des dernières élections suffit à démontrer que chaque voix n’a pas le même poids. Ainsi, la Flandre qui livre 63% des voix, n’a droit qu’à 58% des sièges à la Chambre. Les électeurs wallons représentent 33% mais ont quant à eux droit à 43% des sièges. Cette arithmétique prouve que le système électoral belge est défavorable aux Flamands alors qu’ils sont majoritaires », a-t-il conclu. (Belga)

Vous avez repéré une erreur ou disposez de plus d’infos? Signalez-le ici

Partner Content