Vidéo | Belgique

Le service ‘garanti’ à la SNCB ne plait pas aux syndicats

Concrètement, quand une grève est annoncée, chaque agent devra dire s’il travaille ou non, 3 jours avant la date. En fonction du nombre de travailleurs, la SNCB organisera le service, ligne par ligne. Voilà pour la théorie. Mais sa traduction dans les faits, Pierre Lejeune, secrétaire national du syndicat CGSP-Cheminots, n’y croit pas.

Concrètement, quand une grève est annoncée, chaque agent devra dire s’il travaille ou non, 3 jours avant la date. En fonction du nombre de travailleurs, la SNCB organisera le service, ligne par ligne. Voilà pour la théorie. Mais sa traduction dans les faits, Pierre Lejeune, secrétaire national du syndicat CGSP-Cheminots, n’y croit pas.

Vous avez repéré une erreur ou disposez de plus d’infos? Signalez-le ici