© belgaimage

Le PS rénove son militantisme et affirme la fierté d’être socialiste

Le Vif

Le PS a rénové les formes de son militantisme. Un congrès statutaire a adopté plusieurs modifications importantes, en particulier la parité entre femmes et hommes dans toutes les instances du parti et l’ouverture aux sympathisants.

« Beaucoup de nos concitoyens sont socialistes mais ne le savent pas encore », a souligné le président Paul Magnette devant les militants réunis à Braine-l’Alleud. « Aujourd’hui, l’engagement est un acte plus personnel. Prendre un carnet n’est plus un automatisme, c’est une démarche, qui peut prendre du temps. On aurait tort de ne pas accueillir tous ceux qui partagent nos valeurs (…) Nous ouvrons donc les portes du parti à tous ces compagnons de route« , a-t-il expliqué avant d’appeler les sections locales et fédérations à accueillir chaleureusement ces sympathisants qui, selon lui, deviendront rapidement des militants.

Le PS a également annoncé la création d’une Fondation des Solidarités, à côté du parti, qui aura pour vocation de soutenir les actions de lutte contre la pauvreté organisées au quotidien au niveau local.

En octobre 2020, le PS est revenu au pouvoir à l’échelon fédéral, six ans après en avoir été exclu par l’avènement de la coalition « suédoise ». Le président des socialistes francophones a énuméré les différences qui traduisent, à ses yeux, la présence de son parti dans le gouvernement Vivaldi: TVA sur l’électricité à 6%, réinvestissement dans les soins de santé, revalorisation de la pension minimum et allocations sociales, etc.

« Avec les socialistes, le coeur est de retour », a lancé M. Magnette qui voit un revirement dans le monde à la faveur des crises récentes. « Longtemps nous avons été sur la défensive, face à des droites arrogantes qui faisaient passer la solidarité, la sécurité sociale, les services publics pour des vieilles lunes ou des dépenses impayables. Le vent est en train de tourner. La crise du Covid, la crise climatique, la crise géopolitique que nous traversons montrent que le marché est incapable de répondre aux besoins fondamentaux des sociétés humaines. Plus que jamais, nous avons besoin de la puissance publique, de la solidarité et de l’action collective », a-t-il ajouté.

Les appels à des mesures pour lutter contre la flambée des prix de l’énergie se multiplient depuis plusieurs jours. Le PS a répété dimanche ses revendications d’une réduction à 6% de la TVA sur le gaz, d’un élargissement du tarif social et de mesures sans délai pour réduire le prix du mazout de chauffage et du carburant à la pompe. « Des dimanches sans voiture et réduire la vitesse sur les autoroutes comme le proposent les écologistes, c’est bien sympathique, mais ça ne va pas aider ceux qui doivent faire le plein pour aller travailler », a souligné M. Magnette.

Le conflit en Ukraine a occupé une part importante du discours du président du PS. Dans leur histoire, les socialistes ont toujours été du côté des victimes, depuis l’assassinat du socialiste Giacomo Matteotti par les fascistes il y a près d’un siècle jusqu’à l’agression de l’Ukraine par la Russie, a assuré M. Magnette. « Amis ukrainiens qui fuyez la guerre et la folie meurtrière de Vladimir Poutine, vous pouvez compter sur nous », a-t-il dit.

Partner Content