Le padel, dérivé du tennis : le sport qui monte. © david Prado/Getty image

Le padel aurait détrôné le squash

Le Vif

Le député Philippe Dodrimont (MR) relaie les doléances de joueurs de squash. Leur sport, pratiqué en compétition, serait en perte de vitesse, évincé par le padel, un dérivé du tennis, pratiqué sur un terrain plus petit, encadré de murs et de grillages.

Ce sport serait fortement encouragé à leurs dépens. Mais que fait l’Adeps ? La ministre des Sports, Valérie Glatigny (MR) reconnaît que le padel concurrence le squash en nombre d’affiliés.  » Mais la Ligue francophone de squash (LFS) collabore difficilement avec les propriétaires privés des salles. En cinq ans, la LFS a vu son nombre d’affiliés chuter de 25 %.  » Onze jeunes possèdent le statut d’espoir sportif. En 2019, nos centres ont organisé treize stages de squash. Soixante personnes y ont participé. Six stages ont été fermés faute de participants. La ministre se propose toutefois d’aider la LFS à introduire des demandes de subventionnement visant la promotion du squash.

M.LA.

Partner Content