Le Kosovo demande au TPIY d’ouvrir une enquête sur Carla del Ponte

(Belga) Le Kosovo a demandé dimanche au Tribunal pénal international pour l’ex-Yougoslavie (TPIY) d’ouvrir une enquête sur Mme Carla del Ponte, son ancien procureur, pour ses « actions illégales » en vue d’inculper l’ex-maquisard kosovar Ramush Haradinaj, acquitté jeudi par le TPIY.

Les charges retenues par Mme Del Ponte étaient « sans fondement, tendancieuses et illégales », a affirmé dans un communiqué le gouvernement du Premier ministre du Kosovo et ex-chef de la guérilla kosovare, Hashim Thaçi. Celui-ci appelle en conséquence le Tribunal pénal international pour l’ex-Yougoslavie, dont le siège est à La Haye, à « ouvrir une enquête sur ses actions illégales » dans l’affaire Haradinaj. Déjà acquitté en 2008 par le TPIY, Ramush Haradinaj, ancien commandant de la guérilla indépendantiste kosovare inculpé en 2005 par Mme del Ponte, a été à nouveau acquitté jeudi de crimes commis contre des Serbes pendant la guerre d’indépendance du Kosovo de la Serbie (1998-99). A la suite d’un appel interjeté par le procureur, ce tribunal avait ordonné en juillet 2010 un nouveau procès car des témoins avaient fait l’objet de « graves intimidations ». De nationalité suisse, Mme del Ponte a été procureur du Tribunal pénal international pour l’ex-Yougoslavie (TPIY) de 1999 à 2007. Elle a été nommée en septembre membre de la commission d’enquête de l’ONU sur la Syrie. Après le nouvel acquittement jeudi de Ramush Haradinaj, son avocat, Ben Emmerson, a demandé à Carla Del Ponte de quitter ses fonctions dans cette commission. (MAK REMISSA)

Vous avez repéré une erreur ou disposez de plus d’infos? Signalez-le ici

Partner Content