Les pharmacies n'ont distribué que 3,5 millions de masques gratuits © belga

Le gouvernement fédéral escroqué lors de l’achat de millions de masques

La justice bruxelloise part du principe que le gouvernement fédéral a été escroqué l’an passé lors de l’achat de millions de masques buccaux qui ont été distribués gratuitement à la population.

Le parquet de Bruxelles, qui auparavant évoquaient des « faits possibles » de fraude, a confirmé officiellement que quatre personnes sont soupçonnées dans l’enquête sur les 15 millions de masques que la Défense a commandés à la firme luxembourgeoise Avrox pour un montant de 32 millions d’euros.

« A ce stade de l’enquête judiciaire, je peux confirmer que quatre personnes sont soupçonnées pour des faits de faux, escroquerie et blanchiment d’argent », a confirmé la porte-parole du parquet Sarah Durant. De la sorte, elle confirme que le juge d’instruction part du principe qu’il y a bien eu une fraude dans cette affaire. Cependant, le parquet ne commente pas davantage, dans l’intérêt de l’enquête.

L’accord commercial a été conclu lorsque la pandémie de coronavirus s’est déclarée. Le gouvernement de Sophie Wimès à l’époque souhaitait distribuer à tous les Belges un masque gratuit.

Partner Content