Le dernier suspect du trafic de drogue démantelé à Schaerbeek a été relaxé

(Belga) Le juge d’instruction a relaxé le dernier suspect des 11 personnes interpellées lors de perquisitions effectuées mardi et mercredi par la police locale de la zone Bruxelles-Nord (Schaerbeek, Saint-Josse-ten-Noode et Evere) dans le cadre d’un dossier de trafic de stupéfiants, a indiqué jeudi le parquet de Bruxelles.

Huit personnes ont été inculpées pour vente de stupéfiants en association, dont trois en qualité de dirigeant. Parmi ces inculpés, sept ont été placés sous mandat d’arrêt tandis que le dernier a été libéré sous conditions. Une centaine de policiers ont été mobilisés pour ces opérations. Deux suspects interpellés avaient directement été libérées après leurs auditions par les services de police. Sur les neuf restants, huit ont donc été inculpés, alors que le dernier suspect qui devait encore être entendu par le juge d’instruction a été relaxé. Au total, 14 kilos de cannabis, 50 grammes de cocaïne et 141.000 euros – 55.000 euros en liquide et 91.000 euros placés sur des comptes bancaires – ont été saisis. La police a en outre confisqué un pistolet 9 mm, six voitures, une montre de luxe, 14 flacons d’anabolisants et un coffre-fort. C’est en réponse aux plaintes répétitives de riverains du quartier Navez de Schaerbeek que la police locale a initié plusieurs enquêtes judiciaires. Elles ont mené à la saisie de près de 3,1 kilos de cannabis et d’une dizaine de grammes de cocaïne entre le 1er janvier 2020 et le mois d’octobre 2021. Un long travail d’enquête a ensuite permis d’identifier des membres haut placés dans l’organisation criminelle et de référencer 20 adresses, cibles des perquisitions de cette semaine. La police locale a assuré qu’elle allait poursuivre ses efforts pour sécuriser le quartier et pour renforcer le sentiment de sécurité des riverains. L’enquête se poursuit. (Belga)

Vous avez repéré une erreur ou disposez de plus d’infos? Signalez-le ici

Partner Content