Le Comité R vulnérable aux hackers

(Belga) Le système informatique externe du Comité R, l’organe de contrôle des services de renseignements et de sécurité belges, a été affecté par la faille de sécurité « Heart­ bleed », mais pas son système interne sécurisé, où circulent tous les documents confidentiels, indiquent mardi La Libre, La DH/Les Sports et L’Echo.

La faille a été découverte samedi grâce à la dili­gence d’un expert en informa­tique belge, Frédéric Jacobs, qui a alerté les services infor­matiques du Comité R. Le sys­tème a été neutralisé dimanche. Les documents confidentiels et toute information sensible vont sur le serveur sécurisé qui n’a pas été affecté, a précisé Guy Rapaille, le président du Comité R. L’entièreté du trafic transitant par le serveur externe du Co­mité R était en revanche vulnérable, y com­pris les communications de type emails ayant transité par le serveur par le passé, selon La Libre. En effet, plusieurs experts en sécurité ont récemment confirmé que la faille « Heartbleed » pouvait être exploitée afin d’obtenir les clés de décryptage de sites web et finalement déchiffrer d’im­menses quantités d’informa­tions stockées par le passé. Le Comité R devait analyser lundi les conséquences de cette vulnérabilité avant de prendre les mesures de renforcement adéquates. (Belga)

Vous avez repéré une erreur ou disposez de plus d’infos? Signalez-le ici

Partner Content