L’aide humanitaire ne peut quitter Bruxelles faute de moyens pour le carburant

(Belga) Douze camions chargés de dons destinés à l’Ukraine sont actuellement à l’arrêt au Palais 11 du Heysel à Bruxelles. L’organisation d’aide humanitaire Renaissance de la Nation, qui a investi les lieux, manque de ressources pour payer le carburant, selon une information de VTM Nieuws également confirmée sur place par Belga jeudi.

L’ASBL espère que des fonds supplémentaires seront bientôt récoltés afin de pouvoir livrer les denrées collectées. Jusqu’à présent, 33 camions ont pu partir en direction de l’Ukraine. « Nous ne recevons pas assez de contributions financières pour le moment. Le compte de l’ASBL ne peut pas suivre. Il y a trop de camions qui sont prêts, mais nous ne pouvons pas payer le carburant », explique Sergiy Lytvyn de Renaissance de la Nation. Alors que douze camions sont à l’arrêt, quinze autres arrivent pour faire le plein de denrées. Et si les dons matériels continuent d’affluer de tout le pays, les dons financiers font défaut. « Il y a encore besoin de sacs de couchage, de matelas, de petites bonbonnes de gaz pour réchauffer les repas, de lampes de poche, d’aliments pour bébés, de médicaments et de produits d’hygiène », précise M. Lytvyn. Les personnes qui souhaitent aider l’association Renaissance de la Nation peuvent faire un don au numéro de compte BE05 0689 4463 9375. (Belga)

Vous avez repéré une erreur ou disposez de plus d’infos? Signalez-le ici

Partner Content