La Russie n’a plus accès à la moitié de ses réserves en devises, selon un ministre russe

(Belga) La Russie ne peut plus accéder à la moitié de ses réserves de devises étrangères, d’or et d’autres actifs. Les sanctions occidentales empêchent la banque centrale du pays d’accéder à 300 milliards de dollars de réserves, a déclaré le ministre russe des Finances, Anton Silouanov.

« Notre volume total de réserves est d’environ 640 milliards de dollars et nous ne pouvons utiliser actuellement environ 300 milliards de dollars en raison des circonstances », a expliqué M. Silouanov dimanche. « Nous voyons également des pays occidentaux faire pression sur la Chine », a-t-il ajouté. Certains pays exhorteraient le gouvernement chinois à ne pas autoriser la Russie à accéder à ses réserves internationales en yuan chinois. Mais selon Anton Silouanov, les relations avec la Chine sont à ce point bonnes que la Russie pourrait même augmenter ses réserves en monnaie chinoise. L’Union européenne, les États-Unis et d’autres alliés ont bloqué l’accès aux actifs étrangers de la banque centrale russe, ce qui rend plus difficile pour le président Vladimir Poutine de financer sa guerre contre l’Ukraine. Sans devises étrangères, il est également plus difficile d’empêcher une nouvelle dévaluation du rouble. En raison des sanctions économiques et financières, la monnaie russe a déjà perdu de la valeur. (Belga)

Vous avez repéré une erreur ou disposez de plus d’infos? Signalez-le ici

Partner Content