© Belga Image

La Rhénanie-du-Nord-Westphalie veut arrêter son financement de Doel et Tihange

La CDU (démocrate chrétienne) et le FDP (libéral), qui formeront probablement la prochaine coalition au pouvoir dans le Land de Rhénanie-du-Nord-Westphalie (Allemagne), entendent mettre un terme au financement des réacteurs nucléaires belges. L’Etat fédéré est impliqué dans celui-ci via des fonds de pension.

« Les réacteur controversés en toc de Tihange et Doel constituent un risque direct pour la santé et la sécurité de toute la Rhénanie-du-Nord-Westphalie », a déclaré Armin Laschet, leader de la CDU dans le Land, qui devrait hériter du poste de ministre-président. « Nous espérons que la coalition (sortante) rouge-verte n’a pas pris des engagements qui nous empêcheraient de nous retirer aussi vite que possible. »

Le sort des centrales nucléaires belges est un sujet de préoccupation depuis belle lurette dans le Land limitrophe.

Partner Content