© Image Globe / BAS BOGAERTS

La N-VA fête ses dix ans et bientôt ses 20.000 membres

La N-VA compte actuellement 19.200 membres et s’attend à dépasser cette année le cap des 20.000 adhérents, a annoncé vendredi le parti nationaliste flamand. Le nombre de ses sections locales s’élève quant à lui 246. D’ici 2012, lorsqu’auront lieu les élections communales, la N-VA espère atteindre un taux de couverture local de 90 pc.

La N-VA fêtera cette année ses dix ans d’existence. Elle a inauguré vendredi ses nouveaux locaux, rue Royale à Bruxelles, à deux pas… du Soir auquel son président, Bart De Wever, n’adresse plus la parole depuis près de deux ans.

« Nous n’oublierons jamais d’où nous venons », a confié le vice-président Ben Weyts. « Personne ne nous donnait une chance et tout le monde pensait que le nationalisme flamand serait dominé par la droite populiste (Vlaams Belang, ndlr) », a souligné pour sa part M. De Wever.

En 2001, la N-VA est née sur les cendres de la Volksunie. Elle ne disposait plus que d’un député à la Chambre. Dix ans plus tard, les nationalistes flamands ont conquis 27 sièges et forment le premier parti de Flandre et même de Belgique. Entre-temps, ils ont constitué et puis mis fin sur le plan fédéral et régional à un cartel avec le CD&V, intégré et puis quitté avant de réintégrer en 2009 le gouvernement flamand, etc. « Heureusement, nous sommes construits en téflon et en béton », a ajouté M. Weyts.

Depuis son triomphe électoral de 2010, la N-VA a, selon ses dires, utilisé sa force parlementaire, à défaut d’un gouvernement de plein exercice, pour imprimer sa marque et engranger des « compromis forts », comme le durcissement des conditions du regroupement familial ou, bientôt, d’acquisition de la nationalité.

« Nous n’attendons pas qu’il y ait un gouvernement pour travailler au changement que nous avons promis », a assuré M. Weyts.

Levif.be avec Belga

Vous avez repéré une erreur ou disposez de plus d’infos? Signalez-le ici

Partner Content