La musique en guise de fil rouge de la 27e édition du Kunstenfestivaldesarts

(Belga) Du 7 au 28 mai prochains, la 27e édition du Kunstenfestivaldesarts investira plus de 30 lieux bruxellois pour explorer les frontières du théâtre, de la danse et de la performance. La musique est le fil conducteur des représentations de cette année.

Le programme bien rempli du Kunstenfestivaldesarts comprend un total de 37 projets artistiques, dont 20 premières mondiales et 8 créations spécialement mises au point pour le festival. « Tumulus », une collaboration entre le chorégraphe François Chaignaud et Les Cris de Paris, une performance qui vise à utiliser la musique comme lieu de rencontre, fera l’ouverture. La musique sera le facteur de connexion. Le metteur en scène suisse Christoph Marthaler proposera « Aucune Idée », une performance théâtrale où la musique est le seul point commun entre deux voisins, tandis que le chorégraphe Noé Soulier, avec la plasticienne Thea Djordjadze et le compositeur Karl Naegelen, expérimente la pause et le retard dans une pièce où gestes, sculptures et musique se renforcent mutuellement. Le musicien Chassol donnera un concert aux allures de symphonie urbaine aux rythmes de la vie bruxelloise. Le Kunstenfestivaldesarts est aussi une occasion parfaite pour explorer la capitale et découvrir des endroits cachés de Bruxelles. Les représentations se déroulent dans l’espace public et dans des lieux privilégiés, comme à la Tour japonaise ou dans l’hémicycle du Sénat. (Belga)

Vous avez repéré une erreur ou disposez de plus d’infos? Signalez-le ici

Partner Content