La dose booster finalement plus nécessaire pour conserver son certificat de vaccination © belga

La dose booster finalement plus nécessaire pour conserver son certificat de vaccination

(Belga) Les nouvelles règles relatives au Covid Safe Ticket, adoptées lors du Comité de concertation du 21 janvier dernier, n’entreront pas en vigueur au 1er mars en raison de retard dans le processus législatif, a indiqué à Belga le porte-parole du ministre fédéral de la Santé Frank Vandenbroucke, confirmant une information diffusée jeudi par le journal Le Soir.

Ainsi, contrairement à ce qu’avaient décidé les autorités du pays en pleine vague Omicron, une dose de rappel du vaccin contre le coronavirus n’est plus nécessaire afin de profiter d’un certificat de vaccination valide. Cela devait normalement être le cas pour les personnes de plus de 18 ans dont la primo-vaccination complète (c’est-à-dire la dose de vaccin Janssen ou la deuxième dose d’un autre sérum) datait de plus de cinq mois. La durée de validité du certificat de rétablissement, qui devait être portée à 150 jours, reste également inchangée à 180 jours (six mois). Par ailleurs, un test de dépistage négatif (PCR ou antigénique) permet toujours d’utiliser le QR code de son CST, ce fameux passe-partout en temps de Covid. Depuis le Codeco du 21 janvier, les indicateurs liés à la pandémie de Covid-19 se sont sensiblement améliorés. La date du prochain Codeco, initialement prévu à la mi-mars, a été avancée au 4 mars prochain. « On se dirige vers le code jaune du baromètre Covid, ce qui implique que le CST sera mis dans le tiroir », présage le porte-parole du ministre Vandenbroucke. (Belga)

Vous avez repéré une erreur ou disposez de plus d’infos? Signalez-le ici

Partner Content