Invasion de Ukraine – La Russie annonce des sanctions contre des dirigeants australiens et néozélandais

(Belga) Moscou a annoncé des sanctions personnelles jeudi contre les dirigeants d’Australie et de Nouvelle-Zélande, leur interdisant l’entrée en Russie, des mesures réciproques à celles prises par ces pays suite à l’offensive russe en Ukraine.

Dans deux communiqués, le ministère des Affaires étrangères a accusé les deux pays d' »actions hostiles » envers la Russie. Sur les listes de personnes sanctionnées figurent notamment les chefs d’État des deux pays, le Premier ministre australien Scott Morrison et son homologue néo-zélandaise Jacinda Ardern, ainsi que de nombreux ministres et parlementaires. En tout, 228 noms figurent sur la liste australienne et 130 sur la liste néo-zélandaise. Moscou a condamné l' »élan russophobe imprudent » de l’Australie, accusée d’avoir « suivi docilement » les autres pays occidentaux. « Dans un avenir proche, de nouvelles annonces viendront élargir la ‘liste noire’ des sanctions en incluant des militaires australiens, des hommes d’affaires, des experts et des journalistes qui contribuent à inciter à une attitude négative envers notre pays », affirme le ministère russe des Affaires étrangères. « La volonté de Wellington, oubliant ses propres intérêts et la décence générale, de suivre une ligne russophobe témoigne une fois de plus du manque d’indépendance de sa politique étrangère et de la servilité » envers l’Occident, a encore indiqué la diplomatie russe. (Belga)

Vous avez repéré une erreur ou disposez de plus d’infos? Signalez-le ici

Partner Content