Invasion de l’Ukraine – Un label pour les tweets reprenant des médias proches du pouvoir russe

(Belga) Les tweets reprenant des informations de médias contrôlés par les autorités russes seront désormais assortis d’un label spécifique et verront leur visibilité réduite, a annoncé lundi Twitter, ces médias étant accusés de désinformation relative à l’invasion de l’Ukraine par la Russie.

Chaque tweet contenant un lien vers un média proche du pouvoir russe portera la mention « ce tweet renvoie vers le site d’un média affilié au gouvernement russe ». « Beaucoup cherchent de l’information crédible du fait du conflit en Ukraine », a écrit, dans un tweet, Yoel Roth, responsable de l’intégrité de la plateforme chez Twitter. « Nous ajoutons un label aux tweets liés aux médias d’Etat et réduisons la visibilité de ce contenu. » Le responsable a rappelé que Twitter avait déjà utilisé des labels pour des publications liées à la pandémie de Covid-19 ainsi qu’à des élections « à travers le monde ». Si les comptes officiels de ces médias, ainsi que ceux d’organes d’information proches du pouvoir dans d’autres pays, étaient déjà soumis au système du label, « les tweets partageant leur contenu manquaient de contextualisation visible », a expliqué Yoel Roth. Selon le dirigeant, plus de 45.000 tweets par jour reprennent un lien vers un média russe affilié au pouvoir depuis le début de l’invasion de l’Ukraine, jeudi. Sollicité par l’AFP, Twitter a indiqué avoir, avant l’annonce de lundi, pris plusieurs mesures pour s’adapter aux conséquences du conflit sur les réseaux sociaux. La plateforme dit notamment s’attacher « à mettre en avant les informations fiables sur le conflit » grâce à ses fils « Moments », qui comprennent les tweets de comptes vérifiés et de médias considérés comme crédibles. Twitter n’a pas fourni de liste de médias considérés comme affiliés aux autorités russes, en réponse à une demande de l’AFP. (Belga)

Vous avez repéré une erreur ou disposez de plus d’infos? Signalez-le ici

Partner Content