Invasion de l’Ukraine – Twitter limite la portée des comptes gouvernementaux russes

(Belga) Twitter a annoncé mardi de nouvelles mesures contre les comptes gouvernementaux russes pour réduire la circulation de la propagande officielle russe sur le réseau social.

Ces comptes officiels ne seront plus « recommandés » aux utilisateurs de Twitter dans aucune catégorie du site ou de l’application, y compris en cas de recherche, a indiqué la plateforme dans un communiqué mardi. L’entreprise californienne, comme son voisin Meta (Facebook, Instagram), avait déjà bloqué les comptes des médias russes RT et Sputnik dans l’Union européenne. Moscou avait répondu en restreignant l’accès à Twitter dans le pays (et en bloquant Facebook et Instagram). « Nous ne faciliterons pas la diffusion (des messages) des comptes gouvernementaux d’Etats qui limitent l’accès libre à l’information et sont impliqués dans des conflits armés entre Etats — que Twitter soit bloqué dans ce pays ou pas », justifie le groupe. « Quand un gouvernement bloque ou limite l’accès à des services numériques (…) mais continue à utiliser ces services pour sa propre communication, cela crée un grave déséquilibre », continue Twitter. Le compte officiel anglophone du président russe Vladimir Poutine compte seulement 1,7 million d’abonnés. Depuis le début de l’offensive russe le 24 février, les autorités de Moscou ont accentué la censure, déjà forte, pour contrôler le récit qu’en font les télévisions, les journaux, mais aussi les simples particuliers sur les réseaux sociaux. Utiliser des mots comme « guerre » ou « invasion » pour décrire l’intervention ou évoquer des actions contre des civils est interdit. En outre, les principaux médias indépendants qui existent encore en Russie ont été bloqués ou ont suspendu leur activité pour éviter les ennuis. (Belga)

Vous avez repéré une erreur ou disposez de plus d’infos? Signalez-le ici

Partner Content