Invasion de l’Ukraine – L’Ukraine demande à Prague et à Bratislava de réparer ses armes endommagées

(Belga) L’Ukraine a demandé à Prague et à Bratislava de l’aider à réparer son matériel militaire endommagé lors des combats contre l’invasion russe, ont indiqué mercredi les ministères tchèque et slovaque de la Défense.

« L’Ukraine a demandé à la République tchèque de l’aider à réparer le matériel endommagé », a déclaré à l’AFP la porte-parole du ministère tchèque de la Défense, Jana Zechmeisterova. « Les procédures et les options des réparations potentielles sont en cours de discussion », a-t-elle ajouté. Le ministre slovaque de la Défense, Jaroslav Nad, a déclaré de son côté aux journalistes que son pays avait également été sollicité, et que les réparations seraient effectuées par des entreprises privées. « Si cela se produit, ce sera sur une base commerciale standard. Les entreprises sont privées, elles ne peuvent pas travailler gratuitement », a-t-il ajouté. Selon les médias tchèques, Prague a envoyé lundi à l’Ukraine des trains chargés de chars T72 et de véhicules blindés de fabrication soviétique, une opération sans précédent. Mais les sources officielles ont refusé de confirmer cette information. « Je suis désolé, je ne peux pas vous en dire plus. La guerre fait rage et nous ne faciliterons pas la tâche aux tueurs avec la lettre ‘Z' », a tweeté la ministre de la Défense Jana Cernochova. « Croyez-moi que nous envoyons du matériel militaire fondamental à nos amis ukrainiens, et nous continuerons à le faire », a-t-elle insisté. Membre de l’Otan depuis 1999, la République tchèque a fourni du matériel militaire d’une valeur d’environ 40 millions d’euros (45 millions de dollars) à l’Ukraine depuis le début de l’invasion russe le 24 février. La Slovaquie a rejoint l’Alliance atlantique en 2004. Les deux pays qui formaient la Tchécoslovaquie jusqu’à leur séparation pacifique en 1993 ont rejoint l’UE en 2004. (Belga)

Vous avez repéré une erreur ou disposez de plus d’infos? Signalez-le ici

Partner Content