Invasion de l’Ukraine – L’Australie interdit les exportations d’alumine et de bauxite vers la Russie

(Belga) L’Australie a adopté dimanche de nouvelles sanctions économiques contre la Russie en réaction à l’invasion de l’Ukraine, interdisant les exportations d’alumine et de bauxite avec effet immédiat, et a promis de fournir plus d’armes et d’aide humanitaire à Kiev.

L’interdiction de ces exportations vise à nuire à la production d’aluminium en Russie, qui dépend de l’Australie pour 20% de son alumine. Cette annonce intervient quelques jours après la décision de Canberra de sanctionner l’oligarque russe Oleg Deripaska, fondateur du géant de l’aluminium Rusal qui détient une participation au sein de la société australienne Queensland Alumina Limited. Cette dernière, détenue par Rusal et par le géant minier anglo-australien Rio Tinto, a promis de rompre tous ses liens commerciaux avec la Russie. Le Premier ministre australien, Scott Morrison, a déclaré que son gouvernement travaillait en coopération avec ses alliés à « mettre une pression maximum sur le régime de Poutine afin qu’il se retire de l’Ukraine ». M. Morrison a affirmé que Canberra a pris 476 sanctions contre des personnes et des institutions russes depuis le début de l’invasion de l’Ukraine. Il a également annoncé que l’Australie ferait don de 70.000 tonnes de charbon thermique à l’Ukraine, pour répondre à une demande de Kiev. « Nous comprenons que cela peut permettre d’alimenter jusqu’à un million de foyers », a-t-il expliqué. En outre, l’Australie octroiera à l’Ukraine 30 millions de dollars australiens (20 millions d’euros) supplémentaires en matière d’aide humanitaire et 21 millions d’aide militaire supplémentaire, en fournissant notamment des munitions et des gilets pare-balles. Ces dernières semaines, le gouvernement a approuvé près de 5.000 visas à des réfugiés ukrainiens, selon M. Morrison. Ils pourront désormais obtenir un visa humanitaire de trois ans, leur permettant de travailler, d’étudier et d’accéder au système de santé du pays. (Belga)

Vous avez repéré une erreur ou disposez de plus d’infos? Signalez-le ici

Partner Content