Invasion de l’Ukraine – L’Allemagne va pour la première fois se doter de drones armés

(Belga) La commission de la Défense du Bundestag a donné mercredi son feu vert à l’équipement de drones armés, une première en Allemagne que l’invasion russe de l’Ukraine a décidé à augmenter massivement ses dépenses militaires.

La commission a approuvé l’achat de 140 missiles pour armer des drones israéliens de modèle Heron TP, a indiqué à l’AFP une source parlementaire. Le ministère de la Défense compte utiliser 60 d’entre eux pour des entraînements et les 80 autres pour un « usage opérationnel », selon le projet adopté par la commission. Le montant total de la commande s’élève à 152,6 millions d’euros. Les équipements devraient être livrés d’ici deux ans. Les drones armés seront notamment utilisés pour « contribuer à la protection des soldats en mission à l’étranger », précise le document du ministère. L’Allemagne a décidé en 2018 d’acquérir des drones Heron TP. Mais le parti social-démocrate SPD d’Olaf Scholz, alors membre de la coalition d’Angela Merkel, s’était opposé à leur armement, et le projet d’acquisition n’avait finalement pas été mené à bien. Après des années de sous-investissement, l’Allemagne a effectué fin février une volte-face historique, en raison de l’invasion de l’Ukraine par l’armée russe qui a fait figure d’électrochoc. Le chancelier Scholz a ainsi annoncé vouloir dégager une enveloppe exceptionnelle de 100 milliards d’euros pour moderniser l’armée nationale, et dépenser chaque année désormais au moins 2% du PIB national dans la défense. L’Allemagne envisage en particulier l’acquisition d’un système de protection antimissiles israélien, de type « Dôme de fer ». (Belga)

Vous avez repéré une erreur ou disposez de plus d’infos? Signalez-le ici

Partner Content