Invasion de l’Ukraine – La Suède veut accélérer son réarmement, après l’invasion russe de l’Ukraine

(Belga) La première ministre suédoise Magdalena Andersson a déclaré mardi que son gouvernement souhaitait renforcer les capacités militaires du pays et accélérer son réarmement déjà en cours, après l’invasion de l’Ukraine par la Russie.

« Les capacités défensives de la Suède doivent être renforcées, le réarmement doit être accéléré », a déclaré Mme Andersson lors d’un discours télévisé. « La Suède doit avoir une défense forte », a-t-elle déclaré. Elle a annoncé que son gouvernement allait encore augmenter le montant de ses dépenses militaires. « Nous ne sommes pas sous la menace directe d’une attaque, mais le niveau général de la menace a augmenté », a-t-elle ajouté. Depuis la fin de la Guerre froide, la Suède a régulièrement réduit ses dépenses militaires. Le Parlement n’avait accepté de remettre en cause cette politique qu’après l’annexion par Moscou de la péninsule de Crimée, en 2014. La Suède a réintroduit le service militaire obligatoire en 2017. En octobre, le pays a annoncé une hausse de 40% de son budget de la Défense, avec 27 milliards de couronnes (2,5 milliards d’euros) supplémentaires entre 2021 et 2025. Si l’on ajoute à cela les augmentations prévues entre 2014 et 2020, les dépenses militaires de la Suède ont augmenté de 85%, ce que le ministre de la Défense, Peter Hultqvist, a qualifié de « plus grande augmentation en pourcentage des dépenses militaires depuis les années 50 ». Se décrivant comme un pays non aligné, la Suède n’est pas membre de l’OTAN mais elle coopère étroitement avec l’Alliance. Comme en Finlande, le débat sur une éventuelle adhésion à l’OTAN a été relancé ces dernières semaines. Selon un sondage publié vendredi par la chaîne publique SVT, le soutien à une adhésion à l’OTAN est passé à 41% des personnes interrogées, un chiffre historiquement haut en Suède. (Belga)

Vous avez repéré une erreur ou disposez de plus d’infos? Signalez-le ici

Partner Content