Invasion de l’Ukraine – La Hongrie propose d’accueillir des pourparlers Russie-Ukraine

(Belga) La Hongrie a offert vendredi soir d’accueillir à Budapest des pourparlers de paix entre la Russie et l’Ukraine, au deuxième jour d’une invasion déclenchée par le président russe Vladimir Poutine.

Le ministre des Affaires étrangères Peter Szijjarto a expliqué avoir appelé son homologue russe Sergueï Lavrov ainsi que le directeur de l’administration présidentielle ukrainienne Andriy Yermak. « Je leur ai proposé que les discussions se tiennent à Budapest, un lieu sûr » pour les deux délégations, a-t-il déclaré dans une vidéo diffusée sur sa page Facebook. « Ils m’ont remercié pour l’offre et ont dit qu’ils allaient l’étudier », a ajouté le ministre. « Nous espérons qu’un accord pour entamer les pourparlers sera trouvé dans les prochaines heures ou jours ». La Hongrie, membre de l’Union européenne et de l’Otan, s’est rapprochée ces dernières années de Moscou sous l’égide du souverainiste Viktor Orban, qui a néanmoins condamné jeudi l’invasion. La Russie s’était auparavant dite prête à organiser une rencontre avec une délégation ukrainienne à Minsk, la capitale du Belarus, appelant à une reddition de l’armée ukrainienne, condition préalable à des « négociations ». « Nous voyons que Moscou suggère que la diplomatie se tienne sous la menace des armes, alors que les bombes, les tirs de mortiers, l’artillerie de Moscou prend des civils pour cible », a réagi le porte-parole de la diplomatie américaine, Ned Price. Le Kremlin avait systématiquement refusé des pourparlers avec l’Ukraine, malgré des demandes répétées du président ukrainien Volodymyr Zelensky avant le déclenchement de l’invasion russe. (Belga)

Vous avez repéré une erreur ou disposez de plus d’infos? Signalez-le ici

Partner Content