Invasion de l’Ukraine – CIJ: verdict mercredi dans l’affaire entre Kiev et Moscou sur l’invasion de l’Ukraine

(Belga) La Cour internationale de justice (CIJ) a indiqué lundi qu’elle rendrait son verdict mercredi dans la procédure lancée par Kiev, qui demande au plus haut tribunal de l’ONU d’ordonner à Moscou d’arrêter son invasion de l’Ukraine.

« Une séance publique aura lieu à 16H00 (15H00 GMT) au Palais de la Paix, à La Haye, au cours de laquelle la présidente de la Cour, Mme la juge Joan E. Donoghue, donnera lecture de l’ordonnance », a déclaré la CIJ dans un communiqué. Kiev a déposé le 26 février une requête devant la CIJ, deux jours après le début de l’offensive russe. L’Ukraine demande au plus haut tribunal de l’ONU des mesures urgentes ordonnant à la Russie d’arrêter son invasion, avant de se prononcer sur le fond de l’affaire, ce qui pourrait prendre des années. La Russie avait refusé de comparaître la semaine dernière lors des audiences. Lors de son allocution annonçant l’intervention armée en Ukraine, le président russe Vladimir Poutine a affirmé vouloir défendre les populations russophones d’un génocide de la part du régime de Kiev. Un mensonge absurde et grotesque, selon l’Ukraine, qui nie catégoriquement qu’un tel génocide ait eu lieu et estime que l’invasion russe est dépourvue de tout fondement juridique. La CIJ a été créée en 1946 pour régler les disputes entre les Etats. Ses jugements sont contraignants et sans appel, mais la cour n’a aucun moyen de les faire respecter. Le principal organe judiciaire de l’ONU fonde ses conclusions principalement sur les traités et les conventions. L’Ukraine et la Russie sont toutes deux parties à la Convention des Nations unies sur le génocide de 1948. Kiev accuse Moscou d’entraver cette convention. (Belga)

Vous avez repéré une erreur ou disposez de plus d’infos? Signalez-le ici

Partner Content