Guinée : retour de l’ex-président Condé après des soins à l’étranger

(Belga) Le président guinéen déchu Alpha Condé est rentré en Guinée vendredi après un séjour aux Emirats arabes unis pour y être soigné, a annoncé vendredi la junte au pouvoir à Conakry.

M. Condé « a regagné Conakry cet après-midi après des soins médicaux aux Emirats arabes unis », selon un communiqué lu à la télévision d’Etat au nom du Comité national du rassemblement et du développement (CNRD), l’organe dirigeant de la junte, et de son chef, le colonel Mamady Doumbouya. A la tête du pays pendant près de 11 ans, M. Condé a été renversé le 5 septembre 2021 par le colonel Doumbouya, qui s’est fait investir depuis lors président de la République. « L’ancien président restera en Guinée aussi longtemps que sa santé le permettra. Son intégrité et sa dignité seront toujours respectées conformément à son rang et à son statut », assure le CNRD. M. Condé, 84 ans, avait quitté le pays à la mi-janvier pour des examens médicaux. La junte passe pour avoir rechigné à le laisser partir à l’étranger, redoutant des menées de sa part contre le nouveau pouvoir. L’ancien président rentre à Conakry alors que son parti, le Rassemblement du peuple de Guinée (RPG), dont il s’est mis à l’écart, a dénoncé jeudi ce qu’il a qualifié d' »agissements arbitraires » et « d’acharnement » des autorités à son égard. La veille, un ancien Premier ministre, Ibrahima Kassory Fofana, et trois ex-ministres, tous en poste sous sa présidence, avaient été inculpés pour détournement présumé de fonds publics et écroués, devenant les dernières personnalités de l’ancien pouvoir à être inquiétées par la justice depuis le coup d’Etat de septembre 2021. (Belga)

Vous avez repéré une erreur ou disposez de plus d’infos? Signalez-le ici

Partner Content