Glissement de terrain au Pérou: au moins sept morts selon un nouveau bilan

(Belga) Trois nouveaux corps, ceux d’une mère et de ses deux fils, ont été retrouvés vendredi par les secouristes, portant à sept morts le bilan du glissement de terrain au nord du Pérou, qui a emporté plusieurs maisons mardi, ont indiqué les autorités locales.

Les opérations de recherches se poursuivent car il reste toujours un disparu, selon cette même source. Mardi, plusieurs tonnes de terre se sont décrochées d’une haute colline, ensevelissant sept maisons du village isolé de Retamas (5.000 habitants), situé à 2.800 mètres d’altitude dans la région de La Libertad (500 km au nord de Lima), à 16 heures de route de Trujillo, la capitale régionale. Le président du Pérou, Pedro Castillo, s’était alors rendu sur les lieux, déplorant que la misère conduise à construire des maisons dans des lieux exposés à des risques naturels. « Cet endroit avait déjà été identifié comme une zone à haut risque », a déclaré Miguel Yamazaki, directeur de la préparation de la Sécurité civile. Les glissements de terrain sont courants pendant les mois d’été du Sud austral dans les Andes péruviennes en raison des pluies saisonnières. En 2009, au moins 13 personnes, dont un enfant, avaient déjà péri à Retamas dans un glissement de terrain. Mi-février au Brésil, plus de 200 personnes sont mortes à Petropolis lors d’inondations qui avaient notamment provoqué un glissement de terrain, balayant des dizaines de maisons construites à flanc de colline. (Belga)

Vous avez repéré une erreur ou disposez de plus d’infos? Signalez-le ici

Partner Content