Fédéral: le roi entame de nouvelles consultations

Le Vif

Geert Bourgeois (N-VA) et Rudy Demotte (PS) étaient attendus ce lundi chez le Roi pour remettre un rapport au terme d’un mois durant lequel les deux hommes devaient « examiner les bases concrètes en vue de la formation d’un gouvernement fédéral autour de leur parti respectif ». Selon De Morgen, les deux hommes politiques restent pré-formateurs.

À en croire le quotidien De Standaard, le but était d’envoyer les présidents Bart De Wever (N-VA) et Paul Magnette (PS) sur le terrain, mais il y aurait encore un abîme entre les deux partis.

« Défendre son programme, respecter les engagements pris face aux électeurs, c’est l’essence même de la démocratie. Ceux qui ont causé la crise sociale et politique dans laquelle nous nous trouvons devraient être les mieux placés pour s’en souvenir », a tweeté Magnette ce matin.

https://twitter.com/PaulMagnette/status/1191255490686259201Paul Magnettehttps://twitter.com/PaulMagnette

Voici le contenu inséré d'un réseau de médias sociaux qui souhaite écrire ou lire des cookies. Vous n'avez pas donné la permission pour cela.
Cliquez ici pour autoriser cela de toute façon

550rich3153600000Twitterhttps://twitter.com1.0

En coulisses, il y aurait eu plusieurs réunions entre De Wever et Magnette. Selon le PS, ils auraient effectué « un travail correct », jusqu’à ce que « la N-VA avance le communautaire comme priorité absolue ». Pour l’instant, on ignore si la N-VA est prête à entrer dans un gouvernement avec les socialistes francophones.

À présent, le roi va probablement mener une série de consultations afin de voir quelles sont les possibilités. Le PS souhaiterait un gouvernement arc-en-ciel incluant les socialistes, les écologistes, les libéraux et le CD&V, mais selon Johan Vande Lanotte, cette possibilité se heurterait à « plusieurs vétos ».

Partner Content