photo d'illustration d'un enfant avec un masque © getty

Factcheck : non, en Belgique, « cinq enfants de moins de douze ans » ne sont pas morts du Covid

Brecht Castel

Dans Knack, l’immunologiste pédiatrique Isabelle Meyts a déclaré le mois dernier que « cinq enfants de moins de douze ans sont morts du Covid en Belgique ». L’institut de santé Sciensano qualifie ce chiffre de « non correct » mais ne peut donner plus de détails pour des raisons de confidentialité.

L’institut de santé confirme par contre la déclaration d’un reportage de la RTBF selon laquelle, en Belgique, deux enfants de moins de 5 ans et deux enfants de 12 ans sont morts du Covid. Cela signifie que ce ne sont pas cinq mais deux enfants de moins de 12 ans qui sont morts à cause du Covid-19. Le 19 janvier, une interview de l’immunologiste pédiatrique Isabelle Meyts (UZ Leuven) sur notre système immunitaire, le corona et l’impact du Covid-19 sur les enfants a été publiée dans Knack. Dans cet article, Meyts déclare : « Les enfants doivent être en premier lieu vaccinés pour être eux-mêmes protégés. Certains enfants peuvent développer des réactions inflammatoires graves après une infection, ce qui peut les conduire dans l’unité de soins intensifs. Cela a un effet énorme sur un enfant. Vous ne pouvez pas l’exprimer pleinement en chiffres, mais vous ne devez pas le sous-estimer. En Belgique, cinq enfants de moins de 12 ans sont également morts du covid. Vous pouvez dire que ce n’est que cinq, mais pour moi, c’est cinq de trop ».

Une lectrice a demandé à vérifier si ce dernier chiffre était correct, car elle n’en a pas trouvé la confirmation dans les bases de données numériques accessibles au public. En réponse à notre question, Mme Meyts dit qu’elle a basé sa déclaration « sur les chiffres qui étaient disponibles auprès des pédiatres ». Selon elle, pour plus d’informations sur ces chiffres, il faut s’adresser au biostatisticien Tom Wenseleers (KU Leuven).

CSS : « Paragraphe confus ».

Wenseleers attire notre attention sur un avis scientifique du Conseil Supérieur de la Santé (CSS) sur la vaccination contre le Covid-19 pour les enfants âgés de 5 à 11 ans en Belgique. Dans ce document, publié le 17 décembre 2021, on peut lire à la page 9 : « La mortalité due au Covid-19 chez les enfants est très rare. Au total, depuis le début de la pandémie, on a observé <5 décès chez les enfants et adolescents de moins de 18 ans, et zéro dans la tranche d'âge 5-11 ans'.

Nous avons donc ici moins de 5 décès dans la catégorie des moins de 18 ans. Sofie Verdoodt, porte-parole du CSS déclare que : « Je pense que ce paragraphe a été source de confusion. Les données belges sont collectées et traitées par Sciensano ».

Sciensano : « Pas correct »

Sciensano, qui surveille les infections du Covid dans notre pays, a-t-il la preuve de cinq décès d’enfants de moins de douze ans ? La porte-parole Marinka Vangenck qualifie d' »incorrecte » l’affirmation selon laquelle cinq enfants de moins de douze ans sont morts en Belgique depuis le début de la pandémie. Vangenck ne peut pas nous en dire beaucoup plus pour l’instant car les informations détaillées sur les décès d’enfants de moins de douze ans « ne sont pas rendues publiques ».

Vangenck : « Nous utilisons toujours des groupes d’âge prédéfinis pour nos chiffres de mortalité. Par exemple, pour les infections, il s’agit de 0-9 ans, 10-19 ans, etc. Pour des raisons de confidentialité, la catégorie d’âge des décès a été élargie, de 0 à 24 ans. De cette façon, nous évitons que les cas individuels puissent être trop facilement identifiés. Vangenck rapporte que Sciensano a enregistré jusqu’à présent (1er février 2022) un total de 15 décès dus au Covid-19 dans la catégorie d’âge 0-24 ans.

Sciensano indique également dans son propre rapport qu’au cours de l’année scolaire 2020-2021 (entre le 1/9/2020 et le 30/6/2021), il y a eu  » quelques décès parmi les enfants  » (page 13). Selon le rapport, il s’agissait de « moins de 5 cas » et tous ces enfants présentaient « graves maladies sous-jacents ».

Les chiffres officiels et accessibles au public semblent donc indiquer que les « cinq morts » de Meyts ne sont pas exacts, mais les chiffres ne sont pas suffisamment détaillés ou précis pour donner des chiffres concrets, et donc pour déterminer dans quelle mesure Meyts était loin du chiffre correct.

RTBF : ‘Quatre décès d’enfants de moins de treize ans’.

Si nous cherchons plus loin, nous trouvons un reportage du journaliste Arnaud Ruyssen. Dans l’émission de la RTBF « La Question du Jour » du 16 décembre 2021, il déclare (à partir de 5:55) que si en Belgique il n’y a pas eu de décès dus au Covid-19 dans la catégorie d’âge de 5 à 11 ans, il y a eu « deux décès chez des enfants plus jeunes » et « deux décès chez des enfants de 12 ans ». Ruyssen nous dit qu’il a obtenu ses informations « par un SMS du directeur de Sciensano ».

Sciensano confirme

Lorsque nous avons recontacté le service de presse de Sciensano, ils ont confirmé ces chiffres. En d’autres termes, il y a quatre décès chez les enfants de moins de treize ans. Pour les enfants de moins de douze ans, seuls deux décès dus au covid-19 ont été enregistrés.

Meyts répond

Enfin, nous présentons les résultats de nos recherches à Isabelle Meyts. Elle ne veut pas remettre en question les chiffres de Sciensano, dit-elle. De nombreux chiffres officiels différents circulent, avec différentes catégories d’âge et différentes périodes de référence. Le fait qu’une contamination au Covid puisse avoir des conséquences graves pour les enfants dans de rares cas reste vrai. Et c’est pour cette raison, dit-elle, qu’elle continue à préconiser la vaccination contre le Covid chez les enfants.

Conclusion

L’affirmation selon laquelle « en Belgique, cinq enfants de moins de douze ans sont morts du covid  » est incorrecte selon l’institut de santé Sciensano. Pour des raisons de confidentialité, Sciensano ne communique pas les coordonnées des enfants de moins de douze ans. Cependant, l’institut gouvernemental confirme l’affirmation d’un reportage de la RTBF selon laquelle, dans notre pays, deux enfants de moins de cinq ans et deux enfants de 12 ans sont morts des suites du covid-19. Cela confirme officiellement qu’il n’y a pas cinq mais deux décès dans la catégorie des moins de 12 ans. Nous considérons donc que la déclaration de Meyts est fausse.

Cette vérification des faits a été effectuée sur la base des informations disponibles à la date de publication.

Sources

  • Dans l’article, vous trouverez des liens vers toutes les sources utilisées. En outre, les personnes suivantes ont été contactées pour cette vérification des faits :
  • Conversation par e-mail et entretien téléphonique avec Isabelle Meyts, du 26 janvier au 7 février.
  • Conversation Twitter avec Tom Wenseleers, 31 janvier 2022
  • Conversation par courrier avec Marinka Vangenck, 1 février 20227
  • Conversation par courrier avec Sofie Verdoodt, 1 février 2022
  • Conversation Twitter avec Arnaud Ruyssen, 3 février 2022
  • Conversation par courrier et entretien téléphonique avec Wesley Van Dessel, 9 février 2022.
  • Toutes les sources ont été consultées pour la dernière fois le 10 février 2022.

Partner Content