En 2021, 360 cyclistes ont été verbalisés pour conduite en état d’ivresse

Le Vif

Chaque jour, 34 cyclistes en moyenne sont verbalisés en Belgique, selon des chiffres de la ministre de l’Intérieur Annelies Verlinden (CD&V) rapportés par Het Nieuwsblad, Het Belang van Limburg et la Gazet van Antwerpen jeudi. En 2021, la police a infligé des amendes à 12.517 cyclistes.

Les trois infractions les plus fréquentes concernent l’absence de feux sur les vélos, le non-respect des feux de signalisation et les téléphones portables en conduisant. La police a également infligé des amendes à 360 cyclistes pour conduite en état d’ivresse, tandis que 150 cyclistes ont reçu une amende pour « avoir roulé sans tenir le guidon ou avec un animal attaché à une laisse », selon la ministre Verlinden dans sa réponse au député MR Michel De Maegd.

   Ce dernier s’est plaint à ministre qu’il existe « un sentiment d’impunité en ce qui concerne les infractions commises par les cyclistes ».

   Le coordinateur du centre Fietsberaad Vlaanderen, Wout Baert, souligne cependant que « les cyclistes et les automobilistes sont effectivement punis de la même manière aujourd’hui. Les deux sont des ‘conducteurs’ selon la loi et sont traités de la même manière ». Selon M. Baert, il est toutefois logique que la police accorde plus d’attention au contrôle des véhicules motorisés, qui comportent de plus grands risques et représentent la plus grande part des accidents et des victimes.

Partner Content