Doel © Belga

Doel 3 à l’arrêt pour tout l’hiver

Le réacteur numéro 3 de la centrale nucléaire de Doel sera à l’arrêt tout l’hiver, annonce Engie jeudi. Sa révision, qui devait prendre fin en décembre, est prolongée jusqu’au mois d’avril, indique l’énergéticien.

Doel 3 a été mis à l’arrêt le 22 septembre afin de procéder à une série de révisions prévues de longue date. Une inspection, qui ne peut être menée que lorsque l’unité n’est pas en fonctionnement, a indiqué que des travaux de génie civile étaient nécessaires dans une partie non nucléaire du site. « En tenant compte d’une série d’éléments mis au jour, la date du redémarrage de Doel 3 a été reportée du 10 décembre au 15 avril », explique Anne-Sophie Hugé, porte-parole d’Engie Electrabel.

En principe, Doel 3 devrait être le seul réacteur nucléaire indisponible pendant l’hiver. Tihange 1 est actuellement à l’arrêt, mais doit être relancé le 20 novembre (lundi prochain).

Le gestionnaire du réseau électrique Elia indique que la mise à l’arrêt prolongée de Doel 3 ne devrait pas beaucoup changer en termes d’approvisionnement pour la saison hivernale. « C’est un des scénarios dont nous avons tenus compte », explique Kathleen Iwens, porte-parole d’Elia. « La réserve stratégique a été bâtie en fonction de ce genre d’aléas. »

La Belgique devrait de toute façon être dépendante de l’étranger pour plusieurs gigawatts d’énergie au cours des prochains mois.

Partner Content