Des communes flamandes sans chauffage au gaz et au mazout d’ici 2050

Le Vif

Sept villes et commune flamandes s’engagent d’ici 2050 à se passer totalement de gaz naturel et de mazout au profit de sources renouvelables pour assurer le chauffage sur leur territoire.

Sept villes (Bruges, Gand, Courtrai, Malines, Ostende, Louvain, Turnhout) et commune (Beersel) s’engagent d’ici à 2050 à se passer totalement de gaz naturel et de mazout au profit de sources renouvelables (pompes et réseaux de chaleur) pour assurer le chauffage sur leur territoire. A l’origine de l’initiative, le Bond Beter Leefmilieu appelle la Flandre entière à leur emboîter le pas pour atteindre les objectifs climatiques: « Plus de 90% des habitations flamandes sont chauffées au gaz naturel ou au mazout. Chaque année, 100 000 ménages vont devoir basculer dans la chaleur renouvelable. »

Partner Content