Les inscriptions en sciences biomédicales explosent après l'examen d'entrée en médecine... © BELGA/Nicolas Maeterlinck

De plus en plus d’étudiants bénéficient d’une aide sociale de leur établissement

De l’année scolaire 2012-2013 à celle de 2014-2015, la part des étudiants ayant demandé et reçu un don des services sociaux de leur université, haute école ou autre est passée de 8,96 à 9,97 %, ce qui représente 2.411 étudiants de plus, révèle Le Soir jeudi sur base de chiffres issus d’une étude de la Covedas, la commission « Affaires sociales » de l’Ares, à la demande du ministre Marcourt.

Des 16.087 ayant bénéficié en 2012-2013 de cette aide financière destinée à subvenir partiellement aux frais d’études, ils sont passés à 18.498 en 2014-2015, soit un bond de de 15 % alors que la population étudiante n’a grimpé que de 3,5 %.

Différentes raisons sont pointées, dont la précarisation croissante et la récente révision des critères utilisés par la Fédération Wallonie-Bruxelles pour accorder des allocations d’études, qui repousse certains étudiants vers cette autre forme d’aide. La proportion croissante de jeunes qui veulent effectuer des études supérieures accentue également le phénomène.

Parallèlement, les moyens mis à disposition des établissements d’enseignement supérieur par la FWB n’ont pas augmenté dans la même proportion.

Partner Content