CORRECTION: Plusieurs milliers de personnes manifestent à Bruxelles pour la paix... © belga

CORRECTION: Plusieurs milliers de personnes manifestent à Bruxelles pour la paix…

(Belga) Environ 2.500 personnes selon un comptage de la police de Bruxelles-Ixelles et jusqu’à plus de 4.000 selon une estimation des organisateurs ont manifesté dimanche après-midi à Bruxelles pour la paix et la désescalade en Ukraine.

Les participants se sont rassemblés à partir de 13h00 près de la Gare du Nord, où certains représentants des nombreuses associations et organisations participantes ont pris la parole. Parmi elles, figuraient entre autres des syndicats, le CNCD 11.11.11, Attac Bruxelles, la Coalition belge contre les armes nucléaires ou encore le CNAPD (Coordination Nationale d’Action pour la Paix et la Démocratie). « On appelle à un investissement pour le cessez-le-feu via des négociations et une diplomatie active », a défendu Ludo De Brabander, porte-parole de l’association Vrede. « Investir dans des négociations coûte moins cher que d’investir dans les armes. Après le conflit, que deviendront toutes ces armes en circulation ? On s’inquiète des budgets militaires qui augmentent… Ce n’est pas un destin, l’avenir que les gens souhaitent. Des milliards sont investis dans les équipements militaires, mais on ne trouve pas l’argent pour développer des technologies énergétiques alternatives et il y a aussi la question de l’énergie derrière cette guerre ». Des manifestants craignaient aussi que cette surenchère armée ne mène à activer la menace nucléaire. Une personne d’origine russe et un ressortissant ukrainien sont également montés sur scène. Ce dernier a fait valoir qu’il n’était pas en accord avec la désescalade militaire prônée par la manifestation, et qu’il appelait au contraire à promouvoir toutes les initiatives visant à soutenir économiquement, militairement et moralement l’Ukraine afin de lui permettre de gagner la guerre. Les manifestants ont marché derrière un grand drapeau arc-en-ciel pour la paix jusqu’à la Gare Centrale. D’autres plus petits étaient dispersés dans la foule. (Belga)

Vous avez repéré une erreur ou disposez de plus d’infos? Signalez-le ici

Partner Content