Corée du Sud : le président élu maintiendra le ministère de l'Égalité hommes-femmes © belga

Corée du Sud : le président élu maintiendra le ministère de l’Égalité hommes-femmes

(Belga) L’équipe du président élu sud-coréen Yoon Suk-yeol a fait marche arrière jeudi sur sa promesse de campagne consistant à abolir le ministère de l’Égalité hommes-femmes du pays, sans pour autant écarter cette possibilité.

Élu à la mi-mars, ce conservateur est un antiféministe assumé et a su mobiliser de jeunes électeurs masculins sur la base d’un discours ouvertement misogyne. Il a notamment nié l’existence des discriminations systématiques, et amplement prouvées, dont souffrent les femmes en Corée du Sud et promis d’abolir le ministère de l’Égalité hommes-femmes, dont les missions consistent notamment à lutter contre la violence domestique et le trafic d’êtres humains. Mais jeudi, son équipe de transition a déclaré qu’elle conserverait le ministère pour le moment et nommerait son propre ministre à la tête de cet organe. « Il a été décidé que la composition du cabinet sera basée sur le système gouvernemental actuel », a déclaré Ahn Cheol-soo, à la tête de l’équipe, ajoutant qu’ils examineront encore la possibilité d’une restructuration du ministère. Le nouveau ministre sera « chargé de mettre en place un plan pour identifier les problèmes et déterminer s’il existe des mesures » pour remodeler l’institution, a-t-il spécifié. Des experts avaient précédemment souligné qu’il serait difficile de supprimer purement et simplement le ministère, comme l’avait promis M. Yoon, car cela nécessiterait de réformer la législation et de la soumettre au vote du Parlement, actuellement contrôlé par les démocrates. Après les élections, Yoon Suk-yeol avait promis qu’il tiendrait sa parole lors de sa prise de fonction en mai. « L’engagement est toujours valable », a déclaré jeudi à la presse Choo Kyung-ho, un responsable de son équipe, assurant que la mesure avait été retardée en raison d' »opinions différentes » sur la meilleure façon de refonder le ministère. (Belga)

Vous avez repéré une erreur ou disposez de plus d’infos? Signalez-le ici

Partner Content