Colombie: la justice valide l’extradition aux Etats-Unis du narcotrafiquant Otoniel

(Belga) La justice colombienne a validé mercredi l’extradition aux Etats-Unis du puissant baron de la drogue Otoniel, qui doit encore être approuvée par le gouvernement.

« La Cour suprême de Justice a émis un avis favorable à l’extradition du chef du Clan del Golfo, Dairo Usuga, alias Otoniel, aux Etats-Unis pour narcotrafic », a annoncé la juridiction dans un tweet. Il manque désormais l’approbation définitive du gouvernement du président conservateur Ivan Duque pour la remise à la justice américaine qu’il a inculpé en 2009 pour narcotrafic. Le chef de l’Etat a déjà fait savoir son intention d’extrader rapidement Otoniel, détenu dans une prison de Bogota. Il avait notamment demandé à la Cour suprême de « faire preuve de la plus grande célérité dans cette procédure ». Narcotrafiquant le plus recherché de Colombie, l’ancien chef du Clan del Golfo, âgé de 50 ans, a été arrêté le 23 octobre dans le nord-ouest du pays, lors d’une vaste opération militaire. Les Etats-Unis avaient offert 5 millions de dollars de récompense. La justice colombienne, elle, accuse notamment le narcotrafiquant d’homicides, terrorisme, recrutement forcé de mineurs et d’enlèvements. La Cour suprême a indiqué se réserver le droit de poursuivre Otoniel dans le futur « pour les crimes commis dans le pays et dont la procédure se poursuit devant la justice colombienne ». La chute d' »Otoniel » représente le principal succès du gouvernement du président conservateur dans la lutte contre le crime organisé. En cinq décennies de guerre contre la drogue soutenue par les États-Unis, la Colombie a tué ou capturé plusieurs barons de la drogue, dont Pablo Escobar, abattu par les forces de l’ordre en 1993. Cependant, le pays reste le premier producteur mondial de cocaïne et les Etats-Unis, l’acheteur le plus important. (Belga)

Vous avez repéré une erreur ou disposez de plus d’infos? Signalez-le ici

Partner Content