© EPA

« Chouchou » et « bisous » : Karima attaque le ministre Marcourt pour diffamation

Vincent Genot
Vincent Genot Rédacteur en chef adjoint Newsroom

Karima, la présidente de l’asbl « Insoumises et dévoilées » est actuellement poursuivie devant le tribunal correctionnel de Verviers. On lui reproche des faux, des abus de confiance ou encore des subventions indûment perçues.

Mardi, Karima a présenté des documents au tribunal correctionnel de Verviers. Parmi ceux-ci, un mail provenant d’un collaborateur du cabinet du ministre Marcourt proposant un projet de lettre pour l’obtention de subsides. Dans ce mail qui se termine par « bisous », la présidente de l’asbl « Insoumises et dévoilées » est appelée « chouchou ». Pour Karima, ce message prouverait que le cabinet lui a « rendu service » pour qu’elle obtienne des subsides pour son asbl.

Le ministre Jean-Claude Marcourt a démenti des passe-droits et déclaré, à Sudpresse, qu’il suspectait que ce mail soit un document falsifié. Karima a dès lors décidé d’attaquer le ministre wallon de l’économie, Jean-Claude Marcourt, pour diffamation.

Vous avez repéré une erreur ou disposez de plus d’infos? Signalez-le ici

Partner Content