Belgique : 26 millions d’animaux abattus chaque mois

Le Vif

Quelque 26,32 millions d’animaux ont été abattus chaque mois l’an dernier en Belgique, indique jeudi l’office statistique belge Statbel. En termes de poids, les porcs représentaient 62% de la quantité totale de viande, soit 965.000 unités abattues par mois. En termes de nombre, ce sont les poulets qui étaient majoritaires, avec 25,2 millions d’entre eux abattus mensuellement.

Le secteur porcin est donc le plus gros contributeur. Chaque année, il représente 1,14 milliard de kg de poids abattu. Quelque 11,6 millions de porcs ont ainsi été envoyés à l’abattoir, en hausse de 4% par rapport à 2020. Une reprise qui porte le nombre d’abattages de porcs à son niveau le plus élevé depuis les cinq dernières années.

Le secteur des volailles contribue, lui, à hauteur de 25%, avec 448 millions de kg et 303 millions de poulets abattus. L’augmentation est ici de 2% par rapport à 2020.

Enfin, le secteur bovin détient une part de 13% en poids, avec un total de 247 millions de kg et 767.000 bovins abattus. Cela représente une baisse de 2% comparativement à l’année précédente. La tendance baissière amorcée en 2017 se confirme donc, analyse Statbel.

Après les poulets et les porcs, ce sont les bovins (64.000 animaux) et les dindes (62.000) qui sont abattus le plus fréquemment sur une base mensuelle. Viennent ensuite les moutons (10.000), les autres types de volailles (4.000), les canards (3.000), les chèvres (2.000) et les chevaux (130)

Partner Content