© Capture d'écran YouTube

Bâtir une maison avec une imprimante 3D

Stagiaire Le Vif

Les architectes néerlandais se mettent au goût du jour et construisent une maison à l’aide d’une imprimante 3D géante.

En ce moment, la Venise du Nord voit naître une maison d’un genre un peu particulier puisqu’elle est faite de blocs de plastique fabriqués par une imprimante 3D géante et assemblés ensemble comme de gigantesques blocs de Lego.

Il faut environ une semaine à la Kamermaker, cette imprimante géante de 6 mètres de haut, pour imprimer, couche par couche, chacun des blocs uniques et massifs de la maison. Le premier, qui forme l’un des coins de la bâtisse et une partie de l’escalier, pèse environ 180 kilos.

Par la suite, les blocs seront remplis d’un matériau en mousse, toujours en cours de développement pour l’instant, qui deviendra aussi dur que du béton, afin qu’ils tiennent ensemble et de gagner en masse.

Le projet, lancé ce mois-ci, n’est pas tant de construire une maison habitable, mais plutôt de découvrir et de partager les applications possibles de l’impression tridimensionnelle dans la construction en fabriquant de nouveaux matériaux, en testant différents designs et de nouvelles techniques afin de voir ce qui fonctionne, confie Hedwig Heinsman, du bureau d’architectes Dus. Et pour elle, la seule façon de le savoir, c’est d’essayer.

Dus compte faire appel à des imprimantes supplémentaires et modifier les plans en cours de construction, avec l’aide de l’entreprise de construction hollandaise Heijmans, du fabricant allemand de produits chimiques Henkel, et de tout qui désire contribuer au projet.

La construction, située au nord d’Amsterdam, est d’ores et déjà ouverte au public pour la modique somme de 2€50.

Le contenu intégré souhaite enregistrer et/ou accéder à des informations sur votre appareil. Vous n’avez pas donné l’autorisation de le faire.
Cliquez ici pour autoriser cela de toute façon

Vous avez repéré une erreur ou disposez de plus d’infos? Signalez-le ici

Partner Content