Bart De Wever © BELGA

Bart De Wever: « Nous sommes dans une situation de guerre »

Le Vif

Le président de la N-VA, Bart De Wever, a déclaré sur Radio 1 qu’il n’estime pas que la position du ministre de l’Intérieur, Jan Jambon, soit en cause après les attentats de Bruxelles. Pour De Wever, Jambon doit participer à la mise en oeuvre d’une nouvelle culture sécuritaire dans notre pays.

« Il y a une idéologie qui souhaite détruire notre mode de vie, et elle dispose d’armes et malheureusement aussi de forces armées dans notre pays », a déclaré Bart de Wever sur Radio 1 où il s’est exprimé sur les attentats de Bruxelles. « C’est une situation de guerre », a-t-il ajouté.

De Wever ne trouve pas que la position du ministre de l’Intérieur Jan Jambon soit affaiblie par les attentats. « Sa position n’est pas fragilisée, mais sa tâche est plus claire que jamais », estime le président de la N-VA. « Si on met en cause la position du commandant, il est certain qu’on ne gagnera pas la guerre », ajoute-t-il. Pour De Wever, Jambon doit participer à la mise en oeuvre d’une nouvelle culture sécuritaire dans notre pays.

Le président de la N-VA s’est également exprimé sur le contrôle budgétaire réalisé par le gouvernement fédéral. « Chacun sait qu’il faut vivre selon ses moyens, et qu’il faut s’occuper du budget. Le gouvernement s’en charge, mais toutes les mesures ne sont pas agréables. On se heurte à la loi : ‘Everybody wants change, but nobody wants to change’. (JH)

Partner Content