Au parlement wallon, une minute de silence, un débat et des moyens pour l’Ukraine

(Belga) La séance plénière de ce mercredi au Parlement de Wallonie a débuté par une minute de silence en hommage aux victimes du conflit en Ukraine. Après les traditionnelles questions urgentes et d’actualité, elle s’est poursuivie par un débat au cours duquel chaque parti a pu exprimer son soutien au peuple ukrainien, passant notamment, de la part du gouvernement, par l’octroi de nouveaux moyens.

Le ministre régional du Logement, Christophe Collignon, a ainsi annoncé une enveloppe d’un euro par habitant par commune – soit un budget de 3,550 millions d’euros découlant de la réallocation de certains crédits – pour la gestion opérationnelle de l’accueil des réfugiés. « Cette mesure englobe l’octroi de renforts aux CPAS, la location d’infrastructures, l’organisation de transports entre la commune et le centre d’inscription de Bordet ou toute autre dépense permettant d’assurer un accueil digne à ces ressortissants ukrainiens fuyant la guerre », a expliqué le ministre. Selon ce dernier, plus de 8.000 places disponibles, dont 7.000 émanant de particuliers, ont été recensées à ce jour en Wallonie pour du logement temporaire à court terme, « ce qui atteste d’un nouvel élan de solidarité tout à fait remarquable ». Le gouvernement wallon accordera également une aide financière de 150.000 euros à l’ONG Médecins du Monde pour soutenir des hôpitaux en Roumanie et des centres de soins en Ukraine à partir de la frontière roumaine, a indiqué Elio Di Rupo. (Belga)

Vous avez repéré une erreur ou disposez de plus d’infos? Signalez-le ici

Partner Content